Page d'accueil > Bandes dessinées > GraphicNovels > Mystère > Police des poissons, volume 1 Évaluation

Police des poissons, volume 1

Fish Police, Volume 1
Par Steve Moncue
Avis: 5 | Évaluation globale: Le mal
Lauréat du prix
0
Bien
0
Médias
2
Le mal
2
Terrible
1
Le classique de Steve Moncuse dont on se souvient avec émotion de l'explosion en noir et blanc est collecté ici pour la première fois en plus de 20 ans. Joe Gill, un officier de la police du poisson, la belle (mais mortelle)

Avis

05/12/2020
Samantha Mankin

Que Dieu bénisse les années 80. Aucune autre décennie n'aurait été possible de publier une bande dessinée aussi folle que ça. Crime dur dans un monde de poissons anthropomorphes, mettant en vedette un détective amer et croustillant nommé Gill qui soupçonne furtivement que les choses ne sont pas comme elles devraient être et au lieu de nageoires, il devrait avoir une paire de pattes. (Et pose des questions comme: "Si nous sommes sous l'eau, comment ma bière reste-t-elle dans son verre?")

La force de Police des poissons est que la plupart du temps, il joue sa situation bizarro directement, comme l'a fait TNMT et Cerebus l'Aardvark, sans virer dans des blagues drôles "drôles d'animaux" à la Captain Carrot. Le problème avec le livre, c'est qu'il aurait été plus agréable s'il était resté fidèle à sa prémisse de crime dur. Au lieu de cela, il vire rapidement sur le territoire des super-méchants de Fu Manchu / James Bond. En outre, il y a toutes les lacunes de la logique narrative que vous attendez de la narration enthousiaste, mais quelque peu amateur, inhérente à de nombreuses bandes dessinées indépendantes. J'espère que Moncuse a résolu certains de ces problèmes dans les volumes ultérieurs.
05/12/2020
Karli Reick

En tant que collectionneur de titres en noir et blanc des années 80, je devais bien sûr reprendre cela. Et c'est en quelque sorte fascinant - parmi tous les clones TMNT qui cherchent à s'enrichir rapidement, Fish Police est probablement le seul qui se démarque vraiment. Il avait une prémisse intéressante (une aventure de Fish city noir transformée en pâte à papier avec un soupçon de James Bond), il était intelligent (j'adore la page d'ouverture), et il y a cette intrigue intéressante sur le personnage principal ayant des souvenirs d'être humain, conduisant à un beaucoup de blagues amusantes sur la façon dont les poissons perçoivent les humains pour agir. Étant la toute première œuvre de Steve Moncue, l'art et l'écriture ne sont pas spectaculaires, mais c'est juste assez pour me donner envie de reprendre les volumes de suivi. En supposant qu'IDW les libère de toute façon.
05/12/2020
Connors Coulombe

L'histoire est vraiment difficile à lire.
Je me demandais toujours: quelqu'un a-t-il déchiré une page du livre?
Le bon gars principal et le méchant principal se ressemblent vraiment, c'est facile à confondre.
Le bon gars principal fait plus de mal que votre méchant moyen. Le méchant principal fait bien plus de bonnes choses que de mauvaises choses.
Il n'y a pas de fin dans l'histoire, elle se termine juste ... car il manque de pages.
On peut dire qu'il n'y a pas d'histoire, juste des images aléatoires mises dans le livre.
05/12/2020
Veronike Lux

Imaginez que nous sommes en 1984, et - encore une fois - vous êtes resté éveillé jusqu'à minuit pour pouvoir battre le record et écouter le spectacle du Docteur Demento le matin. Les choses tournent mal, vous écoutez "Wet Dream" de Kip Adotta sur une boucle de huit heures.

Tourmenté par un monde mental de poissons de rêve, vous essayez de purger cette idée en écrivant «The Fish Police». Vous quittez l'université et obtenez votre propre série de dessins animés du samedi matin. Peut-être même inspirer certains clones TMNT. La vie s'est avérée plutôt douce, non? Cette bande dessinée est un mauvais flétan.
05/12/2020
Keefe Angleton

C'était une bande dessinée en noir et blanc que j'ai ratée dans les années 80. J'espérais vraiment aimer ça, j'ai vraiment essayé de rentrer dans le livre, mais je n'ai pas pu, peut-être était-ce le lettrage amateur.

Désolé Steve Moncuse.

Laisser un avis pour Police des poissons, volume 1