Page d'accueil > Fantaisie > Fiction > ShortStories > The Hedge Knight Évaluation

The Hedge Knight

Par George RR Martin
Avis: 30 | Évaluation globale: Bien
Lauréat du prix
12
Bien
16
Médias
1
Le mal
1
Terrible
0
Une nouvelle publiée à l'origine le 25 août 1998 dans l'anthologie Legends, éditée par Robert Silverberg. Se déroulant dans le monde de la série Song of Ice and Fire quatre-vingt-neuf ans avant les événements du cycle principal, l'histoire raconte les aventures de Dunk (du nom éponyme de Ser Duncan the Tall) et de son écuyer, Egg.

Avis

05/12/2020
Arelus Samsel

Cette courte histoire est tellement rafraîchissante après le marathon qu'est ASOIAF. Quand j'ai lu ceci la première fois, je venais de terminer les 5 premiers livres de suite. J'étais complètement épuisé et je ne voulais pas lire quoi que ce soit d'autre de sitôt. Environ une semaine s'est écoulée et j'ai trouvé que ma curiosité à propos de ces histoires courtes ne pouvait plus être mise en échec.

Dans The Hedge Knight, nous rencontrons Dunk et Egg et partons en voyage avec eux pour un tournoi. Bien que les livres originaux soient absolument incroyables, ils peuvent parfois être assez accablants. En comparaison, cette courte histoire était pleine de soleil, de bonheur et d'arcs-en-ciel. J'ai adoré rencontrer une famille complète de Targaryens et découvrir Westeros alors que ce n'était pas en pleine guerre. Si vous avez terminé la série ASOIAF, cette courte histoire est à lire absolument!
05/12/2020
Thelma Defreese

The Hedge Knight (Les Contes de Dunk et Egg # 1), George RR Martin
Une nouvelle publiée à l'origine le 25 août 1998 dans l'anthologie Legends, éditée par Robert Silverberg. Se déroulant dans le monde de la série Song of Ice and Fire quatre-vingt-neuf ans avant les événements du cycle principal, l'histoire raconte les aventures de Dunk (du nom éponyme de Ser Duncan the Tall) et de son écuyer, Egg.
تاریخ نخستین خوانش: روز نخست ماه می سال 2016 میلادی
عنوان: شوالیه پرچین خواب ؛ نویسنده: جورج آ.آر. مارتین ؛ مترجم: سپیده حبیبی ؛ ویرایش تصویر: درناز سروش فر ؛ تهران ، نگارش الکترونیک کتاب ؛ 1394 ؛ در سن
کتاب کمیک استریپ رنگی و مصور: «شوالیه پرچین‌ خواب» ، داستان جوانی را بازگو می‌کند ، که برای رسیدن به مسات این جوان که نامش: «دانکن» بوده, پس از درگذشت ارباب خود, شمشیر و سپر او را برمیدارد, و تصمیم میگیرد, که خود را به جای شوالیه ای به نام: «دانکن رشید», در مسابقات سواران نیزه دار معرفی کند. در این مسیر با فردی به نام: «اگ» آشنا ، و دوست می‌شود ، و با هم دست به ماجراجویی‌هایی می‌زنند و ... ؛ ا. شربیانی
05/12/2020
Rebe Harnar



Je dois dire que les bandes dessinées, parfois appelées romans graphiques, sont devenues plus sophistiquées. Des écrivains comme Moore, Gaiman et Miller, entre autres, ont apporté un réalisme complexe et sombre.



THE HEDGE KNIGHT est plus un conte de chevalier médiéval avec beaucoup d'histoire enrichie dans un monde fantastique d'une grande complexité.

Dans ce conte, un chevalier sans seigneur à suivre se joint à un tournoi dans l'espoir de gagner la gloire et la fortune (c'est-à-dire que les gagnants des tournois médiévaux devaient parfois garder l'armure et les chevaux des adversaires qui feraient la valeur d'une maison aujourd'hui). Il tombe amoureux d'une femme battue par un homme et ses mercenaires. Après les avoir vaincus, il découvre qu'il est le petit-fils du grand roi et dans ces régions, c'est la mort de toucher une telle royauté.





Son seul espoir est une épreuve au combat et, dans la tradition de leurs sept dieux, il y en aura 7 de chaque côté. Le chevalier de haie doit alors trouver 6 autres à combattre en son nom alors qu'il n'a absolument aucune réputation.



Si vous n'avez lu ni l'un ni l'autre, je recommanderais d'abord le roman de George Martin, puis je le comparerais à la bande dessinée.

Santé et sexe à tous !

PRÉSENTATION ARTISTIQUE: B plus à A moins; PERSONNAGES / DIALOGUE: Un moins; HISTOIRE / PLOTTING / EDITING: B plus à A moins; FOCUS WESTEROS: Un moins; SCÈNES D'ACTION: B à B plus; GRADE GLOBALE: Un moins; QUAND LIRE: dernière lecture mi-2011 (troisième fois).
05/12/2020
Scrope Peletz

4,25 étoiles - Livre audio - ont apprécié de l'entendre en pique-niquant sur la Meuse. De nouveaux personnages, de nouvelles aventures mais un monde connu, même jeu de trônes.
05/12/2020
Azaria Spinosa

Après cette blague d'une finale de série de l'un de mes spectacles préférés (oui, Game of Thrones), j'ai trouvé mon intérêt pour l'histoire de Westeros - pour la plupart, la règle des Targaryen et leur arbre généalogique déroutant - grandissant. C'est alors que je suis tombé sur cette série de romans de GRRM détaillant les aventures de Dunk, un chevalier de haie et un œuf, son écuyer.

J'ai passé des heures à parcourir le Web pour trouver des anecdotes sur A Song of Ice and Fire et j'ai donc été surpris de voir que l'identité d'Egg n'était pas connue tout de suite. Même alors, la révélation était assez spectaculaire.

J'ai tellement aimé cette histoire! Contrairement à ASOIAF, où les Targaryen ont été presque complètement anéantis, cette histoire se déroule sous le règne de Daeron II. Il nous présente le Baelor Targaryen fort, gentil et juste d'une part, et le monstrueux Aerion Targaryen d'autre part. Ce contraste saisissant me rappelle cette citation de Ser Barristan Selmy dans A Storm of Swords ...

"Chaque fois qu'un nouveau Targaryen est né, a-t-il (le roi Jaehaerys) dit, les dieux lancent la pièce en l'air et le monde retient son souffle pour voir comment il atterrira."

Même lorsqu'il s'agit d'une nouvelle, GRRM sait captiver les lecteurs. L'histoire commence un peu lentement - si vous avez déjà lu GRRM, vous savez que c'est vrai pour la plupart de ses œuvres - et quelque part au milieu, le rythme s'accélère et avant de le savoir, vous êtes accro. Ce livre vous donne envie de plus.

Dunk est un personnage extrêmement sympathique. Je pensais qu'il avait beaucoup de choses en commun avec Hodor et si cela aurait pu être une sorte de vie qu'Hodor aurait mené si NOS l'incident ne s'est jamais produit.

De plus, Egg est PRECIOUS. J'ai hâte de lire les prochains livres de la série.

En conclusion, j'adore les Targaryen.

05/12/2020
Anceline Kepani

Un prélude très intéressant à la série Song of Ice & Fire. J'ai vraiment aimé les personnages et c'était intéressant de voir les ancêtres d'autres personnages que je connais si bien.
05/12/2020
Joey Kellams

Bienvenue à tous dans The Hedge Knight livre l'une des remarquables séries préquelles de A Song of Ice and Fire. The Hedge Knight se concentre sur Dunk, un jeune homme dont le maître, ami et mentor Ser Arlan de Pennytree est récemment décédé. Dunk se retrouve à un carrefour en se demandant s'il devrait devenir un chevalier de haie comme Ser Arlan ou rejoindre une veille urbaine pour une vie et un avenir plus simples et plus stables. Dunk décide d'être un chevalier de haie. Dunk the Lunk comme Ser Arlan l'appelait affectueusement, prit le surnom de Ser Duncan the Tall et participa à un tournoi qui finit par être bien plus important que quiconque ne pouvait l'imaginer.

J'ai adoré The Hedge Knight et les personnages du titre de la série Dunk and Egg. Ce sont des personnages vraiment amusants qui prennent le monde autour d'eux du point de vue d'un simple chevalier de haie et de son écuyer. Dunk est un homme difficile à ne pas aimer et son aventure commence par un coup. Les cravates de la série principale sont vraiment agréables et il est intéressant de voir des personnages célèbres plutôt que de lire leur incroyable réputation.

The Hedge Knight est une nouvelle que je recommanderais à tout fan d'ASOIAF.
05/12/2020
Cyrie Gehrke

Peut-être, je suis un peu partial, je peux l'admettre. J'adore Westeros. J'adore une chanson de glace et de feu. Je n'ai pas donné à chaque livre cinq étoiles, donc je pense que je suis assez raisonnable. Cela étant dit, j'ai adoré cette nouvelle.


Ma peur initiale lorsque j'ai entendu parler de cette histoire pour la première fois était que ni Dunk ni Egg, les deux protagonistes, n'auraient rien à voir avec l'histoire principale d'ASOIAF. Cela s'avère faux, alors je voulais juste le dire. Beaucoup de grands parents de Daenery font des apparitions et les deux protagonistes sont en fait des personnages assez importants dans l'histoire fictive de ce monde. Cela m'a donc fait sourire tout au long de ma lecture.

Cela a commencé, et c'était très prévisible, bien que toujours agréable, bien que dans la mode classique de Martin, il retourne tout sur sa tête et le prend dans une direction différente et bien meilleure que ce que mon esprit simple aurait pu imaginer.


Le seul défaut est qu'il y a beaucoup de noms et qu'il est difficile de garder une trace. Si vous êtes un gros fou comme moi, il est pratique d'avoir un onglet Google ouvert pour pouvoir regarder les sceaux et les arbres généalogiques et voir qui est lié à qui et toutes ces bonnes choses ringardes.


J'ai hâte de commencer le prochain.
05/12/2020
Angelique Cutten

Je n'ai jamais su à quel point j'avais besoin de ça jusqu'à maintenant !!! J'ai tellement manqué les westeros et c'était une excellente façon de voir les choses sous un angle et une époque différents! Dunk et Egg sont le duo que nous méritons, je les aime tellement et leur dynamique! Cette histoire était si significative et je l'ai vraiment adorée, impatiente de voir ce que ces deux-là vont faire !!
05/12/2020
Bean Nilson

Après avoir lu tout hirondelle's Chant de feu et de glace beaucoup plus rapide qu'il n'en écrit de nouveaux, et considérant qu'il ne semble pas faire beaucoup de progrès avec le suivant: quatre ans entre le dernier livre et le suivant, j'étais un peu à bout pour ma correction de Westeros. Heureusement, Martin a déjà publié un trio de nouvelles courtes. Prequel étend la définition car cette première est établie environ 100 ans avant les événements de Game Of Thrones mais les familles et les noms de l'histoire de Westerosi semblent tous un peu familiers - les Targaryen sont sur le trône de fer et les Baratheons sont toujours des amateurs de tournois en quête de gloire.

The Hedge Knight est la première histoire de Dunk and Egg. Dunk, ou Ser Duncan le Grand comme il devient connu, est un chevalier de haie - ainsi appelé parce que ce sont des chevaliers sans terre ni maître, généralement pauvres, qui dorment souvent dans des haies - l'acte final de son propre maître, Ser Alan de Pennytree, était de faire chevalier son écuyer Dunk. En tant que chevalier par ailleurs non prouvé, il veut faire fortune alors il entre dans les listes de tournois. Egg est le jeune garçon qui le suit, voulant juste être son écuyer. Il ne faut pas trop de temps pour comprendre l'histoire de retour d'Egg.

Dans le vrai style Martin, il ne faut pas trop de temps pour que les combats éclatent et que les ennuis commencent. Avant que vous ne le sachiez, le tournoi est terminé et le sens de l'honneur de Dunk l'a conduit à sortir de sa profondeur et à devoir se battre contre de bons chevaliers - il pourrait presque être un Stark. L'histoire est autonome - bien qu'il existe déjà deux histoires de suite mettant en vedette les mêmes personnages, il n'est pas nécessaire de s'inquiéter du fait que Martin n'écrira pas la suite dans sept ans.
05/12/2020
Limber Vasil


Une très belle œuvre d'art sur la chevalerie, la noblesse, le courage, les prouesses et la passion. Les accidents qui se produisent ici sont environ 100 ans avant ce que nous lisons dans (Un chant de glace et de feu). Je l'ai vraiment aimé et j'ai adoré l'esprit avec lequel il a été écrit car il va en totale harmonie avec les autres livres et avec (The World of Ice and Fire).


Cette histoire raconte comment Dunk (Ser Duncan the Tall) a rencontré Egg (Aegon V après) le fils de Maekar I et le frère de Maester Aemon :). et comment ils ont commencé leur voyage dans le monde de la chevalerie.


J'ai aussi aimé les croquis du livre, après avoir commencé à le lire, j'ai découvert qu'il y avait aussi une bande dessinée sur la même histoire et il semble que ce serait la prochaine chose à rechercher et à lire.
05/12/2020
Shrier Masis

Une excellente lecture d'un jour.
Dans le cadre médiéval de Westeros - environ un siècle avant la glace et le feu - Dunk, le chevalier de haie, aspire à être reconnu comme égal aux autres chevaliers du royaume. Il participe à un tournoi où des chevaliers de renom des Sept Royaumes, le Kingsguard et la royauté (nous pouvons voir des Targaryens en jeu) s'affrontent également.
Au milieu des joutes et des actes de bravoure sur le terrain, une querelle mineure dégénère en une condamnation à mort, qui trouve le chevalier de haie en son centre. L'épreuve des sept est la façon dont les choses seront résolues, avec des résultats inattendus pour tout le monde.

Je l'ai beaucoup apprécié et je le recommanderais aux fans de l'auteur, ainsi qu'à ceux de la fantaisie médiévale en général. Bien que la connaissance des noms des maisons puisse être utile, le lecteur peut facilement suivre la narration sans elle.
05/12/2020
Brosy Cleamons

J'adore vraiment ASOFAI, donc cette critique biaisée doit être prise avec un pilier de sel.

J'ai adoré. Plus de chevaliers de Westeros et un tournoi de joutes ont fait une bonne lecture. Il s'agit du premier de trois romans sur Aegon Targaryen alias Egg et son squaming pour Ser Duncan un chevalier de haie.

Lecture amusante et un must absolu pour les fans de la série. Je ne sais pas pourquoi j'ai attendu si longtemps.
05/12/2020
Fidel Tietjens

Aha ... Si cela devait prouver quelque chose; ce serait * certainement * que je suis condamné à m'enfoncer de plus en plus profondément dans le monde de A Song of Ice and Fire. Ce court roman contient tout ce que j'ai aimé dans la série. À commencer par le romantisme et la narration soyeuse, puis les personnages complexes, la grande intrigue et la sérénité qui plane lorsque vous finissez une grande histoire.
05/12/2020
Godspeed Mittelstedt

Les fans de la série la plus aimée de George RR Martin, A Song of Ice and Fire, sont toujours à la recherche de plus de contes dans le monde que nous adorons tant. Étant moi-même un tel fan, The Hedge Knight était une lecture incontournable.

Les Contes de Dunk et Egg se déroulent environ cent ans avant l'histoire compliquée connue sous le nom de A Song of Ice and Fire. The Hedge Knight est la première des histoires de prélude. Ces contes ne sont pas une nécessité pour comprendre la série principale, mais ils sont très amusants pour les fans qui souhaitent un peu plus.

Je serai complètement honnête à propos de cette histoire - je pensais que je donnerais trois étoiles. Quand l'histoire a commencé, je n'étais pas aussi attirée que je l'espérais. En fait, il a fallu un certain temps avant que l'histoire ne me plonge. Cependant, une fois que les choses ont commencé à bouger, j'ai trouvé que j'étais rapidement conquis. En fait, je suis passé de me promener à mon chemin pour voir comment la fin s'est déroulée. Tout comme A Song of Ice and Fire, je suis passé de «ça va» à «je suis plutôt accro». Il vous attrape sans que vous vous en rendiez compte, vous tirant profondément.

En dépit d'être une histoire courte, The Hedge Knight est une histoire typique de George RR Martin. On ne peut nier l'auteur de cette œuvre, les marques déposées étant claires. Je n'ai pas besoin d'énumérer les marques de commerce de George RR Martin - les fans savent de quoi je parle - et tous sont ici d'une manière ou d'une autre. Tout n'est pas aussi explicite que dans A Song of Ice and Fire, mais tous les éléments habituels mijotent dans ce petit conte.

Vous êtes assuré d'être accro à cette petite histoire, laissant plus de contes Dunk et Egg.
05/12/2020
Marian Kalmanson

Maintenant, je reçois l'appel que Sansa Stark ressent lors de la lecture des contes de chevaliers chevaleresques et de leurs actes courageux, même les scènes de bataille brutales semblent magiques et romantiques. Avec Dunk alias Ser Duncan the Tall, j'obtiens à quoi un "True Knight" est censé ressembler, même s'il n'est rien d'autre qu'un Hedge Knight, il est grand et beau et courageux et protège les faibles et tellement rêveurs!

L'histoire est basée au pays de Westeros, 100 ans avant le début des contes de glace et de feu, lorsque les Targaryen étaient les maîtres du royaume. Dunk est l'opprimé, chevalier nouvellement créé à la recherche d'un travail honnête et d'au moins une victoire dans un tournoi. Ce tournoi particulier a attiré toutes les familles nobles - Lannister, Baratheon, Dondarrion et même les princes Targaryen. Dans l'ensemble, c'est Dunk de l'innocence de Fleabottom et de sa forte croyance en ce que devrait être un chevalier qui lui a valu l'amitié et l'admiration du haut-né et d'un écuyer très spécial.

J'adore ce conte !!
05/12/2020
Pell Rosa

J'ai écouté la version livre audio de The Hedge Knight, et il convient de mentionner que le narrateur a fait un très bon travail.
La première moitié a été quelque peu lente, bien que ce ne soit que l'accumulation pour le reste de l'histoire. Après la première moitié, le scénario se poursuit jusqu'à la fin avec beaucoup d'intrigues. Dans l'ensemble, je peux dire que j'ai apprécié la lecture de cette courte histoire, et je prévois de lire les autres aventures de dunk et egg.

Ce que je retiendrais probablement du livre est la citation suivante - "Dunk the lunk, épais comme un mur de château" :)

4/5
05/12/2020
Messere Joli

The Hedge Knight (Les Contes de Dunk et Egg # 1)
Première histoire de la série Dunk and Egg, où nous rencontrons les deux personnages principaux. Dans ce court roman, nous avons obtenu un peu de tout ce qui rend les livres de Martin si bons, y compris une petite partie de l'épopée.
05/12/2020
Laureen Kiper

J'ai tellement manqué de lire quoi que ce soit sur Westeros!
J'ai lu Une danse avec des dragons en juin. Je n'ai rien vu sur Game of Thrones depuis, sauf pour lire les discussions sur westeros.org
C'était encore une super introduction à Westeros. Il y a des problèmes mais ils sont toujours les bienvenus.
Il ne s'agissait que de joutes, de chevalerie et d'épée. Ne pourraient-ils rien écrire sur des trucs plus cool comme Children of Forest, Valyria Before the Doom ou Asshai?
Quoi qu'il en soit, j'ai bien aimé et je vais continuer à lire les trois romans.
05/12/2020
Davidde Felizardo

La lecture de ses livres me manque, c'est donc une excellente trouvaille. Tous les anciens noms de maison préférés ont ressuscité, la maison Targaryen, la maison Baratheon et bien d'autres. Beaucoup d'action, une super petite histoire. Passons au suivant dans les Contes de Dunk et Egg :)
05/12/2020
Beshore Corella

L'histoire de Ser Duncan le Grand et de son écuyer, Egg, frère du maester Aemon Targaryen.
Incroyable série d'événements dans le monde de "une chanson de glace et de feu".
05/12/2020
Rolanda Furbee

Martin montre que, dans l'âme, il est un vieux romantique débile comme le reste d'entre nous avec cette aventure spirituelle, légère et parfois passionnante d'un pauvre chevalier (Dunk - c'est Ser Duncan le grand pour vous) déterminé à prouver sa valeur dans le monde troublé de Westeros a gouverné par les Targaryen une dynastie royale légèrement folle, pleine des exemples les plus nobles et les plus visqueux de l'humanité. Dunk, bien sûr, se retrouve face à face avec les deux types dans cette histoire qui est parfaitement conçue pour être lisible comme un court métrage à part entière - ne demandant aucune connaissance de A Song of Ice and Fire ni ne la gâchant d'aucune manière - et reflétant également sur des idées et des thèmes et des histoires qui sont mis en place dans le travail plus grand, plus sérieux (et déprimant).

Cela n'obtiendra jamais le même succès ou la même épopée en plusieurs parties de Martin, mais à sa manière, il mérite d'être lu également et devrait être considéré comme une lecture obligatoire pour tout fan d'ASOIAF. Il est bien écrit, se déroule sur un clip et vous permet de vous demander ce qui se passera à la fin, même si vous suivez globalement un chemin assez formule. C'est mignon aussi et si vous n'êtes pas un fan de Dunk à la fin, votre âme est probablement aussi noire que celle de Tywin Lannister.
05/12/2020
Cony Ferrie

Commence lentement, mais The Hedge Knight trouve rapidement sa place et se révèle être un ajout digne au monde de la glace et du feu. Il peut toujours être difficile d'écrire ce qui est essentiellement une préquelle, car les enjeux sont souvent tellement réduits qu'ils sont presque inexistants. Voir les préquelles de Star Wars par exemple, où savoir comment tous les personnages vont finir par saper toute la tension et le drame de l'œuvre. The Hedge Knight contourne tout cela en se plaçant assez longtemps avant les événements de Game of Thrones - près de cent ans, en fait - et en se concentrant sur un nouvel ensemble de personnages entièrement différent. Ce qui se passe alors est un remplissage de caractère et une continuation de la construction du monde qui se déroule dans la série Song of Ice and Fire. Et comme c'est un monde incroyablement vaste et riche, et parce que Martin est si bon pour raconter les histoires de tant de types de personnages différents, The Hedge Knight fonctionne non seulement comme un volume auxiliaire ou simplement un service de fans, mais un travail riche et gratifiant dans son droit.
05/12/2020
Merete Klohe

Vous voulez satisfaire votre Game Of Thrones envie? Voici votre prochain livre. Roman graphique cent ans avant Ned Stark et compagnie, il raconte l'histoire d'un chevalier de haie. J'aime si pour trop de raisons, mais bref Mike S. Miller et l'oeuvre de co. est phénoménale. Deuxièmement, il s'agit du premier récit de George RR depuis un moment raconté par le bas - c'est-à-dire pas un noble, mais un chevalier ressuscité de Flea Bottom. Cinq étoiles!
05/12/2020
Slayton Zapanta

Une petite nouvelle amusante pour s'asseoir à côté des mammouths de la franchise. Non essentiel, mais mérite d'être lu pour un plongeon dans Westeros.
05/12/2020
Grimonia Lochala

3.5 étoiles - C'était vraiment bien.

Martin typique - personnages intéressants et complexes, narration engageante et, de façon typique de Martin, quelqu'un que vous aimez est tué de façon inattendue.
Les images du bonnet si dessus ne sont pas celle de la perruque elle même, mais vous donne une idée a quoi celui ci ressemble.
Citations favorites: Il avait une barbe noire, des mains énormes et aucune trace d'humilité.

Première phrase: Les pluies de printemps avaient ramolli le sol, donc Dunk n'a eu aucun mal à creuser la tombe.
05/12/2020
Buonomo Faizan

C'était vraiment amusant et je suis un peu en colère contre moi en tant que fan de Martin pour ne pas l'avoir vérifié plus tôt. Si tu veux Un chant de glace et de feu / Game of Thrones du tout, vous devriez vous faire une faveur et lire le The Hedge Knight et ses deux (bientôt trois) suites.

The Hedge Knight est un roman d'une centaine de pages qui se déroule à Westeros (le même monde que ASOIAF), environ quatre-vingt-dix ans avant les événements de Game Of Thrones. C'est le premier d'une série de romans qui suivent les aventures de Ser Duncan le Grand (Dunk) et de son écuyer Egg (abréviation d'Aegon) alors qu'ils parcourent Westeros à la recherche d'endroits et de personnes à servir. Il n'y a pas autant d'itinérance dans celui-ci, bien sûr, car c'est le premier de la série et concerne principalement les débuts: comment Dunk est devenu chevalier, comment il a rencontré Egg et l'histoire de son premier tournoi (événements tous attachés les uns aux autres).

Dunk a dix-sept ans lorsque nous le rencontrons et mesure près de sept pieds de haut. Il était un pauvre né à Flea Bottom (un bidonville), choisi par hasard par un modeste chevalier de haie (celui qui n'a prêté serment à aucune famille ou maison particulière) nommé Ser Arlan de Pennytree. Arlan le nourrit, le vêtit et lui apprit. Mais maintenant, Arlan est mort et Dunk est aussi vert que les chevaliers arrivent. Il décide de tenter sa chance et d'entrer dans le tournoi à Ashford, sachant s'il entre dans les listes et perd, il perdra probablement tout ce qu'il a, mais s'il gagne, la renommée et les relations qu'il établit pourraient le mettre en place pour la vie. Il ramasse un écuyer dans une auberge en chemin (plutôt à contrecœur, si je puis noter). En fait, c'est plus comme si Egg le choisissait, ayant décidé que squatter pour son frère n'était plus dans son meilleur intérêt. Egg laisse croire à Dunk qu'il est un pauvre roturier, mais Egg est en réalité le quatrième fils du quatrième fils du roi de Westeros et le sang du dragon. (Les fans d'ASOIAF le connaîtront sous le nom d'Aegon Targaryen, le futur Aegon V, roi de Westeros et le frère de Maester Aemon).

Cette nouvelle fonctionne à plusieurs niveaux. L'histoire de la façon dont Dunk est devenu chevalier est convaincante. Il surmonte résolument chaque obstacle jeté son chemin en entrant dans les listes, et impressionne plusieurs personnes importantes avec sa force de caractère que lorsque les choses tournent mal plus tard dans l'histoire, elles sont prêtes à le soutenir. Il est également assez naïf pour tenter une telle chance avec ses seuls biens. Il sait s'il défie un champion au tournoi et perd qu'il a les droits sur son cheval et son armure, et il ne peut les récupérer que par rançon (qu'il n'a pas). Il n'a jamais été dans un vrai combat non plus, donc les chances qu'il batte des chevaliers chevronnés du royaume sont extrêmement minces. Mais c'est un homme bon, et les gens lui font instinctivement confiance. Ce qu'il manque d'intelligence (il se fait appeler Dunk the Lunk dans sa tête), il compense la fiabilité et la force de caractère. De cette façon, Egg est un complément parfait pour lui. Egg est bien connecté et très intelligent, et il est aussi une sorte de cœur. Cela ne m'aurait même pas dérangé si Dunk était entré dans le tournoi et avait gagné d'une manière ou d'une autre (cliché comme cela aurait été) parce que j'aimais tellement les personnages et le monde. Mais heureusement, Martin fait un détour à mi-chemin et l'histoire a une fin satisfaisante (si un peu douce-amère).

L'histoire se suffit à elle-même, certes, mais il y avait un plaisir supplémentaire à découvrir les Westeros du passé, et un non déchiré par la guerre et les conflits avant l'hiver. C'était aussi amusant de rencontrer tous ces hommes célèbres dont nous n'avons entendu parler qu'en passant dans les autres livres, en particulier Dunk et Egg eux-mêmes. J'avouerai également que j'ai eu un plaisir supplémentaire de savoir que le descendant probable de Dunk, Brienne of Tarth, continuerait si bien son héritage dans les années à venir.

J'ai les anthologies contenant les suites dans ma bibliothèque, et elles devraient arriver dans quelques jours. J'ai très hâte de les lire.

[4.5 étoiles]
05/12/2020
Claud Deibler

Ce roman se déroule dans le même univers que la série Game of Thrones, bien que l'action se déroule un siècle auparavant. En tant que tel, il établit les comparaisons inévitables avec Game of Thrones, alors j'ai pensé que je pourrais commencer ma critique là-bas.

Le monde de Game of Thrones est, à l'exception de la magie, une simplification de notre propre monde. Nous avons des télécommunications: réseaux téléphoniques, internet, mobiles, etc. Le monde de Game of Thrones a des corbeaux, et communique entre châteaux en attachant des messages à leurs jambes. Nous avons les principales religions du monde, le monde du Jeu du Trône a la religion des sept, du seigneur de la lumière et des anciens dieux. Nous avons des gouvernements et des chefs d'État, le monde de Game of Thrones a des rois, des seigneurs et des conseils. Nous avons des fans de sport, le monde de Game of Thrones a des tournois. Nous avons des tribunaux, le monde de Game of Thrones a ...

Enfin rien, vraiment. Il n'y a pas de justice pour l'homme / la femme ordinaire dans la série Game of Thrones, c'est pourquoi tout le monde est si désespéré de rester un seigneur ou un roi, car même si cela n'épargnera pas une mort violente, cela permet certainement d'attendre , l'épée à la main. La seule garantie contre l'injustice est le serment que les chevaliers prêtent pour défendre les doux. Dans la série Game of Thrones, une guerre est sous pied et les serments des chevaliers ont repris le chemin de leurs fonctions de guerre, sauf une bande de hors-la-loi.

D'où l'intérêt de ce livre, The Hedge Knight. George RR Martin montre ici comment un chevalier respectera le serment du chevalier et défendra une jeune fille contre les abus d'un prince fou. L'acte est spontané, imprévu et plonge le chevalier de haie dans un vol vers l'avant dans lequel il risque tout pour se sauver.

L'acte de courage initial est pris par notre héros à la tête chaude sans prémédiation, et ici on pourrait s'attendre à ce que les raisons du personnage de vouloir la justice soient plus détaillées, a expliqué. Cependant, ce seul acte accompli, notre chevalier de haie ne peut que le regretter, damnant tristement sa tête épaisse. S'agit-il d'un acte existentiel? Nous n'avons pas le temps de réfléchir aux implications philosophiques alors que le chevalier de haie se démène pour rassembler une équipe de champions pour se défendre contre les accusateurs adverses qui ont décrété qu'il devrait être jugé par le combat.

L'intrigue repose largement sur l'action, au mépris des intrigues politiques et de la persuasion humaine que nous attendons de Game of Thrones. De plus, j'ai trouvé que les différents mécanismes de complot s'emboîtaient un peu trop facilement, et j'aurais aimé voir le chevalier de haie lutter davantage pour gagner l'adhésion de ceux qui finiront par le complimenter.
05/12/2020
Shari Newmann

Confession # 1 - Je n'ai ni lu les livres du GoT ni vu le spectacle.

Confession # 2 - Je n'ai absolument aucune idée de ce qu'est le GoT et de ce que sont les personnages.

Confession # 3 - Ceci est mon premier livre GRRM.

Donc, cette critique et mon expérience de ce livre ont été gravées sur une ardoise complètement vierge, sans que rien ne soit coloré par la série. Je ne sais pas ce que le monde deviendrait, ce que deviendraient les personnages ou qui serait lié à qui. J'ai lu ceci comme une histoire autonome et ceci est une revue autonome.

Ce que j'ai aimé:

Dunk and Egg! J'ai adoré Dunk et Egg et leur relation. L'insistance fougueuse et obstinée de Dunk à devenir un véritable chevalier et à être reconnu comme tel est vraiment l'épine dorsale de l'histoire. Il souffre de scrupules et hésite souvent à se mettre en avant, mais au final, il fait ce qui lui semble juste. C'est une caractérisation très puissante, surtout dans le cadre dans lequel elle est basée. Egg, quant à lui, est trop jeune pour réaliser les conséquences de ses actes mais reste extrêmement sympathique.

Les rebondissements sont assez impressionnants et j'aurais adoré si l'histoire aurait pu être explorée en détail. Des choses inattendues se produisent et même lorsque vous pensez savoir où vont les choses, eh bien, cela ne va pas exactement là-bas mais va dans un tout autre sens.

Les descriptions sont détaillées et évoquent un sens du monde fantastique des tournois, des joutes, des seigneurs et des chevaliers. Je pouvais en fait ressentir le pouls des temps, l'excitation du tournoi, la douleur d'être battu, la frustration de ne pas être autorisé à entrer dans les rangs exaltés des chevaliers, le monde merveilleux montré par les marionnettistes. L'histoire m'a vraiment attiré profondément et m'a laissé là à bout de souffle.

Ce que je n'ai pas aimé:

Trop de noms circulaient et je ne savais pas qui ils étaient ni ce qu'ils représentaient. L'auteur aurait pu consacrer un peu d'effort à expliquer un peu qui ils étaient ou d'où ils venaient, mais à la fin j'ai compromis en les gardant droits avec leurs cachets, donc pas grand mal fait.

Le pire était l'action. Je sais que la plupart des gens l'apprécient mais pas moi. Je n'ai aucun intérêt à voir des hommes dénigrer d'autres hommes, dans la vraie vie ou dans la fiction. Les joutes réelles et les combats de poings qui ont suivi n'ont cependant pas duré longtemps et ont rapidement été entendus.

En conclusion, c'est une histoire à laquelle je me suis lié, un héros pour lequel j'ai applaudi et des personnages secondaires dans lesquels j'ai été investi. Maintenant, apportez l'épée jurée!
05/12/2020
Chenee Jasveer

Il est presque 4h30 du matin et une grosse tempête se prépare à l'extérieur, alors que j'écris cette critique juste après avoir terminé le Novella. Je dois dire que j'ai de la chance de pouvoir profiter de cette histoire dans une ambiance aussi parfaite.

Imaginez Westeros, sans qu'aucune guerre ne fasse rage dans son cœur, ni froid ni sanglant. À une époque où Westeros parlait de rois et de princes, de châteaux et de villes, de tournois et de festivals et de mythes et de souvenirs de dragons, 89 ans avant les événements de 'A Game of Thrones', un jeune chevalier appelé Dunk commence son le voyage de la vie avec un mystérieux garçon à tête sphérique nommé Egg.

Dans cette histoire linéaire, nous voyons Dunk, ou pour dire Ser Duncan le Tall et son écuyer Egg qui est en fait le prince Aegon Targaryen, participe à un grand tournoi à Ashford, pour prouver leur capacité au monde. Mais les choses ne se passent pas comme prévu, car le tournoi devient morne et injuste en peu de temps. Nous rencontrons la famille Royal Targaryen - le prince Baelor Brakespeare, le prince Maekar. le prince infâme Aerion Targaryen ainsi que des personnages comme Lyonel Baratheon, Damon Lannister et bien d'autres. Les batailles vives entre ces seigneurs et ces chevaliers, et les scènes du tournoi sont un plaisir total pour les lecteurs, car Martin nous tient à nouveau impressionnés par son magnifique style d'écriture. J'ai vraiment aimé cette nouvelle pour sa positivité et sa simplicité, et bien sûr, pour les caractérisations totalement bien faites et intéressantes de Dunk et Egg. J'ai hâte de lire leurs aventures restantes.

Évaluation - 4.3 / 5

Laisser un avis pour The Hedge Knight